Intoxication à Ornans (25) : Tout est bien qui ne finit pas trop mal

De la soupe au pois à la salade de riz en passant par le rôti de porc et une tranche de Comté, on ne sait trop encore ce qui aura été le plus "à tomber" au menu du repas concocté samedi midi aux nombreux participants et autres organisateurs de l'Xtrêm Trail d'Ornans. Le fait est que parmi les 600 convives attablés ce jour-là, ils auront effectivement été un certain nombre à s'écrouler par la suite, tant pour vomir que pour s'évanouir sous l'effet de lancinants maux de ventre et de migraines.

Des symptômes plus proches de l'intoxication alimentaire que de l'indigestion passagère pour lesquels plusieurs dizaines de personnes avaient été prises en charge sur place ou à l'hôpital de Besançon durant l'après-midi et dans la soirée, pendant que l'information faisait le tour des médias.

Laissant redouter une hécatombe, le bilan officiel ne se sera finalement pas alourdi au cours du week-end, avec un total de 56 victimes signalées, dont seules 3 étaient encore maintenues en observation hier après-midi, dans l'attente de pouvoir sortir dans la soirée ou au plus tard ce matin.

Si le pire a donc été évité, l'enquête se poursuit de son côté afin de déterminer l'origine de l'intoxication. Ce que s'attacheront prochainement à révéler des analyses sanitaires menées dans les assiettes, mais aussi au sein de la cantine scolaire ayant servi de cuisines.

Et sinon, on retiendra pour l'anecdote que le marathon VTT maintenu ce dimanche a été remporté par le Suisse Urs Hüber pour la troisième fois déjà chez les hommes, et par la britannique Sally Bigham, désormais double tenante du titre chez les femmes.

D'une certaine manière, on peut dire qu'eux aussi en ont vraiment dans le ventre.

C.R
Publié le lundi 7 octobre 2013 à 10h54

Confirmez-vous la suppression ?