Besançon : Tout est sous contrôle

A les voir perdurer en certains points et apparaître en d'autres lieux, on serait tenté de croire que les différents chantiers du tram ont tout de l'histoire sans fin. Mais rassurez-vous, ceci n'est qu'illusion !
Conscient « que les travaux ont été une vraie gêne pour les habitants » (et le sont toujours), Jean-Louis Fousseret a hier tenu à assurer que « le gros des perturbations sera derrière nous » à la réouverture du pont Canot, le 21 octobre prochain.

S'il n'est pas garanti que le "moins gros des perturbations" ne vous agace pas de pareille manière, le maire bisontin n'a en revanche pas exclu que le cauchemar se termine encore plus tôt que prévu.
Après avoir déjà miraculeusement gagné 6 mois en un rien de temps, le projet pourrait bien voir le jour dès l'automne 2014, aux environs de septembre/octobre. Soit tout de même entre 8 et 9 mois d'avance sur le planning initial (juin 2015).

A ce rythme, on ne serait presque pas surpris que le tram arrive finalement comme par magie à l'heure des élections municipales. Allez Jean-Louis, montre-nous ta baguette !

C.R
Publié le jeudi 5 septembre 2013 à 09h40

Confirmez-vous la suppression ?