Un bisontin qui s\'ennuyait à Montbéliard...

Vendredi après-midi, la gare de Montbéliard a été squattée par un jeune homme de 23 ans, originaire de Besançon, et qui s\'ennuyait.
Pour se passer le temps, il traînait sur les quais et dans le hall, interpellait de façon pas toujours très aimable le personnel et les voyageurs, crachait par terre... Les agents de la SNCF lui ont demandé à plusieurs reprises de quitter les lieux, le jeune homme a refusé à chaque fois.

En fin d\'après-midi, voyant que la politesse ne servait à rien avec cet importun, les agents sont passés à la méthode forte. Ils ont dressé des procès verbaux à l\'encontre du bisontin, pour souillure dans le hall et défaut de billet sur un quai de gare.
Le jeune homme, qui a refusé de donner son identité, ne s\'est pas calmé pour autant.

Lassés, les employés de la gare ont appelé la police à la rescousse un peu avant 20h. Face aux gardiens de la paix, le jeune homme a redoublé d\'insolence. Il s\'est emporté, a gesticulé en tous sens, a refusé de présenter ses papiers d\'identité... et s\'est retrouvé en garde à vue au commissariat de Montbéliard!

Une fois derrière les barreaux, le bisontin s\'est quelque peu calmé. Il a reconnu sa rébellion, et a expliqué aux policiers qu\'il était venu \"se balader en train jusqu\'à Montbéliard\".
Il avait alors squatté la gare parce qu\'il ne savait pas où aller et qu\'il \"se trouvait bien là\".

Le jeune homme sera convoqué devant le tribunal le 26 avril pour rébellion. En attendant, il va devoir trouver d\'autres moyens de combler son ennui...

Laure Godey
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?