Un chauffeur de bus agressé à Besançon

Hier matin, un chauffeur de bus Ginko, employé par l\'établissement Keolis de Besançon, a été agressé par un passager dans le secteur du Campus de la Bouloie.

L\'agresseur provoquait verbalement d\'autres passagers du bus. Le conducteur s\'est interposé pour tenter de calmer le jeu, et a été frappé.

L\'auteur de ces violences a rapidement été interpellé par la police, et placé en garde à vue au commissariat de Besançon.

Nous ne connaissons pas encore la gravité des blessures de la victime, ni l\'identité du passager.

Laure Godey
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?