Chevigny (39) : Un gibier peu ordinaire

Dimanche dernier, au moment de faire feu sur cette silhouette, on se demande vraiment ce que ce chasseur jurassien aura cru voir. Car à moins de s\'être baladée à quatre pattes dans la forêt en donnant l\'illusion d\'être un sanglier (hypothèse a priori peu probable), il est difficile de savoir avec quelle bête sauvage… cette femme d\'une quarantaine d\'années aura bien pu être confondue. Les animaux bipèdes tels les ours et les gorilles étant notamment encore assez rares dans les bois de la région.

Mais enfin bon, par chance, c\'est avec une précision toute relative que le tireur l\'aura \"uniquement\" touchée à la cuisse. Une blessure pour laquelle la malheureuse victime aura dû être transportée à l\'hôpital de Dole.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?