Un homme handicapé moteur périt dans un incendie à Pontarlier

Un homme handicapé moteur a péri dans l\'incendie, a priori accidentel, de sa chambre, jeudi à Pontarlier (Doubs) et 11 personnes, dont un fonctionnaire de police, ont été légèrement intoxiquées par les fumées, a-t-on appris auprès des pompiers et de la police.

Le feu s\'est déclaré vers 4h30 sur le matelas du lit électrique médicalisé de l\'homme de 78 ans qui n\'a pas pu quitter sa chambre située au rez-de-chaussée de l\'immeuble. Il a été intoxiqué par les fumées, ont indiqué les mêmes sources.

D\'après les premiers éléments de l\'enquête, l\'incendie n\'aurait pas d\'origine criminelle. Il pourrait avoir été causé par une lampe, a indiqué le commissariat de Pontarlier.

Une jeune fonctionnaire, tout juste sortie de l\'école de Police, a été intoxiquée par les fumées en portant secours à une famille. Après avoir sauvé un enfant de deux ans qu\'elle a pris dans les bras pour le sortir de l\'immeuble, elle s\'est écroulée sur le trottoir, précise le commissariat.
Jeudi matin, la policière était sortie de l\'hôpital de Pontarlier, ajoute le commissariat.

Dix habitants de l\'immeuble ont été légèrement intoxiqués par les fumées et tous ont été transportés à l\'hôpital de Pontarlier.

L\'immeuble de deux étages n\'a pas été détruit par les flammes, mais endommagé par les fumées.

L. L.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?