Un homme incarcéré pour le meurtre d\'une mère de famille

Un homme de 30 ans a été mis en examen et incarcéré pour le meurtre d\'une mère de famille dont le corps sans vie avait été retrouvé au bord d\'un sentier près d\'Abbévillers (Doubs) en octobre dernier, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Des \"indices graves et concordants\" ont justifié la mise en examen pour \"homicide volontaire\" et l\'incarcération du trentenaire mercredi, a indiqué le procureur de la République de Montbéliard (Doubs) Thérèse Brunisso.
Placé en garde à vue mardi, il a dit aux enquêteurs avoir entretenu une \"relation amoureuse platonique\" puis une \"relation amicale\" avec la victime, mais nie totalement les faits qui lui sont reprochés.
Cet homme sans emploi, domicilié dans le secteur de Montbéliard et déjà condamné en Suisse pour des faits mineurs, était également en lien avec la victime concernant l\'usage de stupéfiants, précise le parquet.

Cécile Chardon-Zaretti, mère de deux enfants de trois et quatre ans, avait été tuée de plusieurs coups de couteau le 11 octobre.
Une information judiciaire pour \"enlèvement, séquestration et homicide volontaire\" avait été ouverte.

Agée de 27 ans, Cécile Zaretti avait quitté son domicile à Vandoncourt (Doubs) pour nourrir les chats du quartier et n\'avait plus donné signe de vie depuis.
Son mari et son père avaient alerté la gendarmerie d\'Etupes (Doubs) le lendemain. D\'importants moyens de recherche avaient été engagés, mobilisant les gendarmes de la section de recherche de Besançon, du groupement de gendarmerie du Doubs et de la compagnie de Montbéliard, dont le procureur Thérèse Brunisso a salué le travail.

L. L.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?