Un maire prend une amende de 500 € pour avoir sauvé son village d’une inondation

Cette histoire kafkaïenne se déroule dans le Territoire-de-Belfort, à Lebetain (90).

Tout débute au printemps 2016 lorsque le maire de Lebetain, accompagné de bénévoles, entreprend de nettoyer le lavoir du village de 450 âmes.

Ils arrivent à évacuer 40 m³ de boue. Sans cette intervention, le village risquait des inondations en cas de fortes pluies.

À la surprise générale, le maire de Lebetain écope d'une amende de 500 € le 27 juin 2017. La raison est simple : il n'a pas demandé d'autorisation à l\'Agence Française de la Biodiversité.

Or, pour des raisons environnementales, il est maintenant impossible pour une collectivité de « toucher » à un cours d'eau sans avoir déposé un dossier au préalable. Un dossier qui est forcément coûteux à constituer alors que le temps compte...

Pour les maires de France, les demandes et processus administratifs deviennent tellement compliqués et coûteux qu'il devient difficile de gérer efficacement les communes tout en restant dans les « clous ».

C'est en tout cas le message que l'association des maires du Territoire-de-Belfort souhaite adresser à la préfecture pour manifester son mécontentement contre cette décision.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?