Franche-Comté : Un manque de savoir-vivre

Dans une région où les Hauts-Saônois sont traditionnellement considérés comme LES dangers au volant par \"excellence\" (encore trois morts le week-end dernier en Haute-Marne après une sortie de route), la concurrence des autres départements francs-comtois semble clairement s\'être durcie en ce début d\'année. Hélas.

A la suite d\'une collision survenue hier midi près de Poligny, on pense en premier lieu au Jura, qui a enregistré à cette occasion ses 7e et 8e décès sur la route depuis janvier. Une moyenne de deux victimes par mois qui double tout autant le nombre de morts recensés sur cette même période en 2013, et motive désormais la préfecture à renforcer « les contrôles de police et de gendarmerie » face à une hécatombe traduisant selon elle « un relâchement des comportements ». Ce que les conditions des trois derniers accidents, « liés à des chocs frontaux violents entre véhicules légers » ayant fait 5 morts (dont 3 mineurs) en moins d\'une semaine, tendent à confirmer.

Une situation qui pour autant ne doit pas faire oublier que, sur la route, les automobilistes ne sont pas les seuls à devoir faire preuve de civisme et de prudence. Ce même mardi à Pontarlier, la Sécurité Routière organisait pour sa part une opération de sensibilisation à l\'intention des piétons, ainsi rappelés à leurs droits et devoirs… dans un département où trois personnes ont déjà été mortellement fauchées en 2014.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?