Besançon : Un parfum de prison

Au vu du consistant casier judiciaire déjà affiché par deux d\'entre eux, c\'était quitte ou double. Et en se faisant donc surprendre la semaine passée à Châteaufarine, ces trois voleurs de 21, 28 et 41 ans venus de la région lyonnaise ont comparativement pris bien plus cher de prison que de parfum, mercredi devant le tribunal correctionnel de Besançon.

Alors qu\'ils estimaient en effet avoir droit à « une dernière chance » suite à leur larcin (1 500 € de marchandises), les trois prévenus, qui auront soutenu de ne pas être des « voleurs par nature » en dépit de leurs antécédents et d\'autres jugements à venir, ont non seulement été condamnés à de la prison ferme, mais aussi et surtout à des peines supérieures à celles envisagées.

A savoir, 6 et 12 mois ferme (+ 2 mois de révocation de sursis mise à l\'épreuve pour l\'un d\'eux), contre 4, 8 et 10 requis par le procureur.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?