Besançon : Une idée étincelante

Dans un commissariat, entre forces de l\'ordre et hors-la-loi, il n\'est pas rare que les esprits s\'échauffent. Mais rarement au point de provoquer un incendie, comme c\'est pourtant bien arrivé ce dimanche vers 21h, au poste de police bisontin de la Gare d\'Eau…

Visiblement très contrarié de devoir passer sa nuit sur place, un interpellé en état d\'ébriété a(urait) en effet ni plus ni moins mis le feu au matelas de sa cellule de dégrisement. Un moyen bien trouvé pour en sortir au plus vite, mais avec le risque non négligeable que ça se fasse les deux pieds devant.

Heureusement pour lui, ce n\'est que légèrement incommodé par les fumées que notre homme aura précipitamment été sorti de sa geôle provisoire et conduit à l\'hôpital (avec deux autres gardés à vue). Intervenus en nombre, les pompiers auront quant à eux maîtrisé rapidement les flammes.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?