Un tracteur tondeuse en infraction au Pasquier

Les gendarmes en voient de toutes les couleurs. Pourtant, un habitant du Pasquier, dans le Jura, a réussi à les surprendre. Comment? En circulant, ivre, sur son tracteur tondeuse...

Vendredi, en fin d\'après-midi, des gendarmes de Champagnole se rendaient à Valempoulières lorsqu\'ils ont croisé un véhicule quelque peu insolite sur la départementale 23E : un tracteur tondeuse, conduit par un homme d\'une cinquantaine d\'années.
Les tondeuses n\'étant pas homologuées pour circuler sur la route, les gendarmes ont décidé de contrôler son conducteur. Les militaires se sont vite rendus compte que l\'homme \"n\'était pas dans son état normal\" : \"Il tenait des propos légèrement incohérents et sentait l\'alcool\".

Il fut donc décidé de ramener le conducteur du tracteur tondeuse à la brigade afin de contrôler son taux d\'alcoolémie, et de l\'interroger sur son étrange moyen de transport. Le véhicule a quant à lui été récupéré par un voisin.
L\'examen a révélé un taux d\'alcoolémie de 2,65 grammes d\'alcool par litre de sang.
L\'homme a expliqué qu\'il était allé cueillir du muguet dans les bois. Une activité bien innocente, qu\'il devra tout de même expliquer devant le tribunal en juin prochain.
Car le quinquagénaire est coupable de deux infractions : \"La circulation sur un véhicule non homologué et l\'ivresse.\" Heureusement, son tracteur tondeuse lui a évité d\'aggraver son cas en faisant un excès de vitesse...
L\'homme risque surtout une grosse amende, mais pas de retrait de permis : il ne l\'a déjà plus!

Les gendarmes de Champagnole n\'avaient encore jamais interpellé un conducteur de tracteur tondeuse. Ils tiennent toutefois à rappeler qu\'ils peuvent \"faire souffler les usagers de tous types de véhicules circulant sur la voie publique, qu\'ils conduisent un tracteur agricole, un vélo, un engin de chantier ou même un cheval\".
Voilà qui est bon à savoir...

R. Hingray
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?