Ronchamp (70) : Un train à botter

S\'il n\'est plus à prouver que l\'alcool engendre des troubles du comportement, il demeure toujours aussi fascinant de voir avec quelle originalité certain(e)s en témoignent de temps à autre, à l\'instar de cette Haut-Saônoise complètement pompette qui, tard dans la nuit de vendredi à samedi, aura donc garé sa Peugeot 205… en travers d\'une voie ferrée (ne coupant même pas la route) à la gare de Ronchamp, avant de rentrer chez elle à pied.

La conséquence ? Une collision prévisible peu avant 5h30 avec un train intercités lancé à 140 km/h. Lequel, après avoir traîné le véhicule sur plusieurs centaines de mètres, n\'aura heureusement pas déraillé… mais pris feu, sans qu\'aucun blessé n\'ait par chance été à déplorer parmi la trentaine de voyageurs et les deux membres du personnel qu\'il transportait alors.

Habitant la commune, la propriétaire de l\'ex-voiture était quant à elle rapidement retrouvée puis contrôlée sous l\'emprise d\'1,45 g d\'alcool dans le sang… et 3,1 ng de cannabis.

Un dangereux mélange qui apparemment ne saurait toutefois expliquer à lui seul son acte (ir)réfléchi, étant donné qu\'elle a depuis été hospitalisée en unité psychiatrique…

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?