Une cigogne bleue, poule aux oeufs d\'or d\'un village allemand

Pour le village allemand de Biegen, c\'est un oiseau de bon augure : une cigogne, bleue, nichée dans ce village près de Berlin, soulève des interrogations sur sa pigmentation et attire les touristes.

Il faut le voir pour le croire: un corps azur finissant sur une queue noire. Alors que les espèces les plus connues sont la cigogne blanche et la cigogne noire.
A 30 mètres de hauteur, la cigogne noire et bleue vient de se poser dans son grand nid penché comme la Tour de Pise après être partie un quart d\'heure en quête de nourriture, laissant les touristes de passage admirer son étrange plumage.

Une cigogne Schtroumpf

Son appareil-photo posé sur un trépied, Burkhard Ladewig, 50 ans, scrute le nid haut perché sur la cheminée d\'un ancien four d\'exploitation horticole.
\"C\'est tout de même bizarre, il a plu, elle se lave, et pourtant la couleur reste\", commente ce Berlinois qui collectionne les clichés d\'animaux et espère vendre ces portraits de la \"Cigogne Schtroumpf\" à des organisations de défense des animaux.

Depuis son arrivée début avril à Biegen, \"ils veulent tous voir la cigogne bleue, certains sont venus des Pays-Bas. Imaginez un peu si les petits sortent du nid tout bleu!\", raconte Annemarie Schmidt, une villageoise âgée de 85 ans.

Pour cette bourgade aux 400 âmes, le mystère de l\'oiseau bleu est une aubaine: pour accueillir les touristes, l\'auberge-restaurant a rouvert, recruté un cuisinier et une serveuse, un parking a été construit et 1.000 cartes postales à l\'effigie du grand échassier ont été vendues.
\"Un marié en a même acheté 100 pour les offrir à ses invités\", précise Mme Schmidt.

Un animal de conte de fée

\"L\'histoire est belle. Peut-être qu\'on devrait accepter le phénomène comme un conte de fée\", propose Brigitte Bauer, une touriste berlinoise de 60 ans.

C\'est d\'ailleurs le projet du nouveau propriétaire du restaurant. Martin Pfeiffer, qui est aussi le patron de la menuiserie attenante, fait imprimer un livre pour enfants sur le thème de la cigogne et de la Coupe du monde de football 2010.
Il a déjà mis sur le marché des produits dérivés, tels que casquettes et t-shirts. Et l\'oiseau a son site web, der-blaue-storch.de.

Pollution ou plaisanterie?

Aucune analyse de plumes n\'a pu être encore réalisée, mais la plupart des experts privilégient la thèse de la peinture à celles d\'une mutation génétique ou d\'ingestion d\'un produit colorant.
Pour en avoir le coeur net, il faudra patienter jusqu\'à la repousse des nouvelles plumes, qui prendra des mois.
\"Cela ne peut être en aucun cas naturel\", soutient l\'ornithologue Hans Steinert.

La cigogne mâle de Biegen, présente un plumage bleu homogène sur le ventre, \"ce qui porte à croire qu\'elle s\'est baignée dans un point rempli d\'eau usée de provenance industrielle ou s\'est posée dans une décharge polluée à la peinture sur sa route en provenance d\'Afrique\", explique Christoph Kaatz, président de l\'association qui gère une \"ferme aux cigognes\" à Loburg (est).
S\'il exclut qu\'il s\'agisse d\'une peinture laquée, car l\'oiseau se comporte normalement, il n\'exclut pas en revanche qu\'il s\'agisse d\'une plaisanterie.

D\'autant plus qu\'à Avendorf, en Basse-Saxe (nord-ouest), une autre cigogne bleue a élu domicile en haut d\'un chêne en bord de route.
Hans Steinert croit que ce deuxième grand échassier, couvert de \"taches sur le côté gauche\", a été \"la cible de paintballs (...) un nouveau genre de maltraitance des animaux\".

Sur plus de 8.000 cigognes en Allemagne, le Brandebourg, l\'Etat qui entoure Berlin, en compte plus de 2.000.

AFP

Lundi 7 juin 2010 : la cigogne bleue a eu des bébés... blancs!
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?