Besançon : Une sacrée descente

S'il était au volant, ce n'est qu'une preuve de plus que conduire en état d'ébriété représente un réel danger. Par contre, s'il était passager, c'est le point de départ d'une toute nouvelle réflexion tendant à mettre en évidence le risque qu'il y a en fait à occuper n'importe quelle place dans un véhicule, quand on est sous l'emprise de l'alcool.

Mais faute d'avoir eu de plus amples précisions quant aux circonstances exactes de son accident, on se contentera juste de vous rapporter que dimanche matin vers 7h à Besançon, cet homme au sens des réalités bien altéré par une longue nuit d'ivresse a en tout cas réalisé l'exploit de… chuter d'une voiture en marche.

Ramassé au milieu de l'avenue Léo Lagrange par deux pompiers qui se rendaient alors au travail, il aura été accompagné à l'hôpital de la ville pour des blessures légères… qui n'auront peut-être même pas eu besoin d'être désinfectées, au vu de la quantité d'alcool qui semblait donc couler abondamment dans ses veines.

.
Publié le mardi 10 juin 2014 à 11h37

Confirmez-vous la suppression ?