Besançon : Une très nette différence

Alors que nous vous en avions annoncés 13 la semaine passée, plus de quarante CRS ont en vérité débarqué dernièrement à Besançon. Et le moins que l\'on puisse dire, c\'est que niveau criminalité, bien des choses ont déjà changé depuis leur récente arrivée… mais pas forcément en mieux. Ce week-end en tout cas, les actes de vandalisme ont été particulièrement nombreux, de jour comme de nuit, dans la capitale comtoise.

Sous la lune de samedi à dimanche, au centre-ville, ce sont tout d\'abord 4 véhicules stationnés sur le parking du Conseil Général du Doubs (avenue de la Gare d\'Eau) qui auront vu leurs rétroviseurs et trappes à essence se faire fracasser. Un sort partagé peu de temps après par une demi-douzaine de bornes et biclous de la station Vélocité de la rue Mégevand (face à la mairie), tout bonnement défoncée par une voiture dont le conducteur aura ensuite pris la fuite.

Quant à hier après-midi, c\'est en périphérie que 11 arrêts de bus et panneaux publicitaires ont eux aussi été dégradés. Avec cette fois-ci l\'interpellation d\'un suspect d\'une vingtaine d\'années comme lot de consolation.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?