Marchaux (25) : Viandard et soiffard

Se prêter à un chantage alors que l\'on a tous les torts, il fallait oser… et un septuagénaire doubien l\'a fait ! C\'était en janvier dernier à Marchaux, après qu\'il fut contrôlé au volant de sa voiture sous l\'emprise d\'1,54 g d\'alcool dans le sang.

Tentant tout d\'abord d\'amadouer les gendarmes en expliquant qu\'il allait simplement chercher du pain pour le repas de chasse (très arrosé) qu\'il organisait ce jour-là, il aura en effet très vite menacé par la suite de se suicider avec ses fusils, si les militaires insensibles persistaient à vouloir lui retirer son permis de conduire.

Ce qui ne les aura pas pour autant dissuadés de le faire, comme notre homme en a eu la confirmation le mois dernier devant le tribunal correctionnel de Besançon… qui a en outre condamné le retraité à 3 mois de prison avec sursis, étant donné que ce n\'était pas là sa première expérience de conduite entre deux vins.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?