Victoires de la musique classique : Dijon bat encore Besançon

Comme si l\'affaire de la fusion des régions ne suffisait pas, les Victoires de la musique classique ont montré une fois de plus que Dijon ne laisserait rien à Besançon.

Ainsi, la catégorie révélation instrumentale de l\'année opposait le pianiste bisontin Guillaume Bellom à la percussionniste dijonnaise Adélaïde Ferrière.

Si les deux musiciens ont démontré leur talent, hier soir à la télévision, c\'est bien la performance d\'Adélaïde au marimba qui a enthousiasmé les téléspectateurs.

La jeune femme, âgée de seulement 20 ans, a donc remporté une victoire de la musique dans la catégorie révélation instrumentale de l\'année. Dijon a encore battu Besançon !

On vous laisse écouter les deux performances exceptionnelles de ces jeunes solistes en vidéo (source France 3).


Adélaïde FERRIÈRE - Piazzolla


Guillaume BELLOM - Schumann
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?