Tout Besançon sur Internet
METEO Besancon 
 Prévisions Détaillées 
Ce jour
17
Besancon
Jeu
25
Ven
20
Sam
22
Dim
19
CPAM
 
Toute l'actualité
 Viol au milieu des poubelles
Envoyer à un ami par email
C'est une histoire sordide qui s'est déroulée à Besançon vendredi matin.
Un homme de 48 ans est venu rendre visite à son ex-compagne, âgée de 47 ans, sur son lieu de travail. Bien que tous deux aient gardé contact après leur rupture, cette visite n'était pas vraiment de courtoisie.
L'homme aurait en effet contraint son ancienne concubine à le suivre dans le local à poubelles, avant de la violer dans ce cadre peu romantique.
Cette femme ayant porté plainte, son agresseur présumé a été mis en examen dimanche, et laissé sous contrôle judiciaire.
Une enquête est en cours afin d'élucider un des points sombres de cette affaire : l'homme n'aurait en effet pas eu besoin de brutaliser physiquement son ex-petite amie pour arriver à ses fins. Il faut donc supposer que ce bisontin a été suffisamment convaincant pour ne pas avoir à faire preuve de violence.
actualités Besançon Publié le lundi 31 août 2009 à 14h28
Nos articles sont rédigés en compilant des informations issues des enquètes réalisées par nos reporters, de sources officielles, des participations des internautes, de blogs, de l'Agence France Presse (AFP), l'Est Républicain, France 3, France Bleue, La Gazette, MaCommune, Plein Air, Le Progrès, Le Pays. Les illustration (photos ou dessins) n'ont pas de rapport avec l'article
Réaction de Mariedudoubs
“il serait ENFIN temps que la gente masculine comprenne que NON ça veut dire NON et pas oui peut être.
NON c'est NON : faut vous y faire messieurs.
Il est fini le temps du "elle l'a bien cherché..." et si cette femme n'a pas subi de violence physique, le chantage voire la menace ont suffi. Pas sur que le local poubelles soit le lieu idéal pour renouer avec son ancienne moitié ...”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 1 septembre 2009 à 08h49
Réaction de damarise
“mais on s'en fou de leur histoire, faut arreter il y a des choses plus grave!
Il faut aussi voire ou est la vérité!
actualités BesançonEnvoyée le mardi 1 septembre 2009 à 09h30
Réponse de Dante39
“- Pour la victime d'un viol c'est certainement une grave affaire.

- Le fait qu'il n'y ait pas de trace de brutalité ne veut pas dire qu'il n'y a pas eu viol: cette femme pourrait s'être pliée aux exigences de son ex afin d'éviter des brutalités extrêmes.”
actualités BesançonEnvoyée le mardi 1 septembre 2009 à 09h54
Réagir à cet article :
Merci de vous connecter pour réagir à cet article  •  Créer un compte
 
LISTE DE DIFFUSION
Faire de www.Besac.com votre page de démarrage Page de démarrage
Ajouter www.Besac.com à vos Favoris Ajouter à vos Favoris
A propos de www.Besac.com Qui sommes-nous?
Contacter l'équipe www.Besac.com Nous contacter
Mentions Légales & Conditions Générales d'Utilisation www.Besac.com Mentions légales
Siret : Besançon 437701402
Création de site Internet:
DynAgence : création hébergement sites internet Besançon  DynAgence.fr