Besançon : Voeu d\'impuissance

Au lendemain de la troisième série d'incidents et incendies survenus lundi en marge de la rencontre Allemagne-Algérie, le maire de Besançon Jean-Louis Fousseret avait exprimé son souhait de voir « les auteurs de ces faits » être « sévèrement sanctionnés », en disant « attend[re] que la justice fasse son œuvre » suite à l'interpellation d'une brochette de suspects.

Eh bien… autant dire que sa volonté n'est a priori pas près d'être exaucée ! Car sur les 6 personnes appréhendées ce soir-là, aucune n'a finalement été inculpée ; les enregistrements de vidéosurveillance n'ayant pu apporter des preuves suffisantes de leur culpabilité, qu'elles auront du reste niée tout au long de leur garde à vue, avant donc d'être laissées libres.

.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?