Besançon : What else ?

Dans le cadre d'une enquête de police ou de gendarmerie, on veut bien comprendre qu'il faille toujours se méfier des apparences. Toutefois, quand 12 voitures prennent feu après avoir été aspergées d'essence par deux individus filmés par des caméras de surveillance, quelle autre thèse que celle de l'incendie volontaire peut bien être envisagée ?

On n'en sait trop rien. Mais en tout cas, les forces de l'ordre bisontines ont jugé utile de préciser qu'elles privilégiaient la piste criminelle concernant donc ce sinistre qui, la nuit dernière, a mobilisé 13 sapeurs pompiers aux Tilleroyes, dans l'enceinte de City Car Dépannage. Une société stockant notamment des véhicules sous scellés judiciaires…

.
Publié le mardi 3 février 2015 à 10h13

Confirmez-vous la suppression ?