Les parkings du centre-ville de Besançon bientôt gratuits ?

A Besançon, les parkings sont nombreux. Pourtant, le centre-ville économique de la ville ne se porte plus très bien. Ainsi, il y a un an, le centre de Besançon comptait au moins 80 cellules commerciales vides.

Ce nombre de commerces vides serait d\'ailleurs en augmentation. Mais, c\'est un problème qui ne touche pas uniquement Besançon.

En effet, Olivier Razemon avance que près de 200 villes de France sont dans cette situation dans son livre “Comment la France a tué ses villes”.

O. Razemon, dans cette interview, explique que certaines villes de France sont condamnées, car les villes s\'appauvrissent avec des commerces qui ferment et des familles qui les quittent pour des maisons individuelles en périphérie.

Les coupables sont “l\'e-commerce, les loyers commerciaux trop élevés, la crise, les métropoles…” mais ce qu\'il manque c\'est des solutions.

Heureusement, Olivier Razemon avance quelques pistes : il est ainsi nécessaire de construire des centre-commerciaux accessibles en transport en commun et non plus uniquement en voiture. Pour Besançon, on évoque encore un hypothétique raccordement de centre-commercial de Châteaufarine, toujours bloqué pour des raisons politiques, par exemple. Mais d\'autres pistes existent.

Non loin de nous, à Nevers - en Bourgogne, la municipalité a décidé de créer de grands espaces de parkings gratuits pour inciter les gens à revenir. Le week-end et en semaine, les gens peuvent donc se garer et faire leurs courses au centre-ville sans avoir à payer le stationnement.

Deux types de places existent : celles qui sont gratuites deux heures et celles qui sont gratuites sept jours.

Si la perte de revenus liés aux places payantes est immédiate, la ville espère récupérer sa mise sur l\'installation de nouveaux commerces et sur l\'activité annexe générée par ces facilités de stationnement.

Malheureusement, depuis quelques jours, le montant des contraventions pour stationnement gênant a nettement augmenté à Besançon passant de 17 € à 35 €.

C\'est une décision qui a été prise pour favoriser les places de parking au centre-ville : parking souterrain de la mairie et des passages Pasteur, chamars, parking des Beaux-Arts, etc.

On sait aussi que de la ville organise les “samedis piétons” qui permettent de se garer sur des parkings-relais gratuitement, avant de prendre les transports en communs.

Cependant, et en cas de mauvais résultats sur l\'activité économique du centre-ville, la prochaine étape pourrait donc être celle qui consiste à rendre certains parkings du centre-ville gratuits, comme à Nevers.

Mais ceci est-il seulement possible à Besançon ? L\'avenir nous le dira.
Publié le jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

Confirmez-vous la suppression ?